99-Pose brique G7

  1. Les joints : c'est un élément capital pour que les performances thermiques de la brique soient atteintes. Le fabricant Bouyer Leroux par exemple annonce dans la fiche technique du produit une résistance thermique de 1 m².°K/W si le mortier hourdex qui constitue le joint horizontal est réalisé avec un gabarit de pose. Ce gabarit permet de déposer trois bandes de mortier (une centrale et deux latérales) parfaitement calibrées en épaisseur (1,5cm environ). De cette façon, la rupture du pont thermique au niveau du joint est garantie. Non réalisé au gabarit (tout comme pour les parpaings), le joint est alors continu sur la totalité de l'épaisseur de la brique. Dans ce cas, et pour autant que ce joint soit d'une épaisseur constante et du même ordre de grandeur que lorsqu'il est étalé au gabarit, la résistance thermique du mur passe à 0,85 m².°K/W soit une baisse de 15%.
    Dans cet exemple, il est manifeste que les joints n'ont pas été faits au gabarit !!! Par endroits, leur épaisseur atteint 5cm, dans d'autres 1cm. C'est réellement du sabotage !
    La suite pour les adhérents .../...